Interview de madame Tochon, professeur de Communication

Madame Tochon, professeur de Communication à l’ISEAM, nous parle des métiers de la Communication.

Quels sont les enjeux des métiers de la communication ?

« 700 000 personnes environ travaillent dans la communication en France, soit deux fois plus que dans l’aéronautique !

Le secteur de la communication propose des postes variés : dans le commercial, dans la création, dans les médias et dans le digital. Environ 70 métiers différents sont recensés, avec une prédominance des postes les plus innovants et des plus techniques (la data) dans le domaine du digital.

Le secteur de la communication regroupe les fonctions en entreprise et les fonctions en agence. Il est plus facile de passer de l’agence à l’entreprise que l’inverse. Ce choix détermine donc un début de carrière.

En entreprise, les métiers sont principalement ceux  de responsables de communication, notamment, de communication interne.

En agence, les métiers sont plus diversifiés car ils intègrent l’événementiel, les relations presse, les relations publics, la publicité, le marketing opérationnel.

Par exemple, dans les agences média, qui font du conseil et des achats d’espaces, les postes sont généralement ceux de média-planneur ou négociateur. Ces métiers sont tournés vers les chiffres et l’analyse.

Enfin, il y a les métiers du digital. Par exemple, le métier de Community manager demande le moins de formation technique. Il consiste à organiser les différentes communautés sur les réseaux sociaux qui existent dans le digital. Le content manager rédige des contenus sur sa marque à travers les réseaux sociaux. L’E-réputation se développe également. Le métier le plus classique du digital reste le Chef de projet sur mobile ou sur le web. »

Quel salaire peut-on espérer en début de carrière ?

« Au début de carrière on commence junior et 4 à 5 ans plus tard on devient senior. Cela va très vite.

Généralement les premiers emplois démarrent à 2000 euros brut. Les agences reconnues ont tendance à proposer des salaires en dessous de celles de taille plus modeste car elles considèrent que l’expérience acquise ouvrira des portes pour le futur à leurs salariés.  »

Quels sont les critères de recrutement ?

« Une formation dans la communication est indispensable évidement, la maîtrise de l’anglais est recommandée voire même essentielle. Beaucoup d’agences de communication utilisent l’anglais, le vocabulaire est très souvent anglais pour le digital.  Une excellente culture générale constitue un réel atout (sorties au musée, expositions, lire des livres et la presse, …). Le communicant doit être capable de discuter avec des clients et être informé de tout.

Le sens du relationnel se révèle inhérent à la fonction puisque dans la communication, nous évoluons au contact de nos clients.

L’orthographe fait également partie des compétences requises.

Enfin, la capacité d’analyse est une compétence essentielle dans la communication. Lorsqu’un client arrive avec un brief, il faut être en mesure de l’analyser et de le décrypter afin de proposer une stratégie. »

 

« Ce sont des métiers variés, mais il faut réussir à se démarquer des autres car la concurrence reste très forte dans les métiers de la communication. »